Accueil > Actualités > Autres articles > Mobilisation dans la Fonction publique

Mobilisation dans la Fonction publique

jeudi 31 janvier 2013, par Solidaires37

500 personnes à Tours ; un fort contigent de SOLIDAIRES et de la FSU, une présence un peu moindre de la CGT.


Ci dessous, l’article de la Nouvelle République du 31 janvier 2013 :

" Un demi-millier de fonctionnaires manifestent à Tours

Parti de la rue Edouard Vaillant, le cortège s’est dirigé vers la Préfecture.

Cinq-cent personnes ont manifesté en début d’après midi à Tours pour exiger un moratoire sur les suppressions d’emplois, une revalorisation de leur pouvoir d’achat, la fin du recours aux personnels précaires.

Environ cinq-cent personnes ont manifesté en début d’après midi à Tours entre la Cité administrative et la Préfecture, à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires. Une action qui s’inscrit, dans le cadre de la journée nationale d’action en faveur de la défense d’un "service public qu’il est d’autant plus nécessaire de préserver qu’il a prouvé son efficacité en tant que moteur économique et amortisseur social" estiment les manifestants.

Si les cheminots - mobilisés sur un autre front - étaient absents du rassemblement, les personnels de santé et les membres de l’Education nationale faisaient nombre "C’est normal. L’hôpital est confronté au quotidien à des fermetures de service, il suffit de regarder ce qui se passe du côté d’Amboise et de Château-Renault" analyse Sud cependant que les syndicats d’enseignants assurent "que tout focaliser sur la semaine de quatre jours et demi, c’est prendre le problème à l’envers".

Très critiques à l’égard d’un gouvernement "qui continue à obéir à une logique libérale", les syndicats insistent sur le fait "que de l’Inra de Nouzilly à l’ONF en passant par les Impôts, c’est tous les types de services qui sont aujourd’hui impactés".

Et d’exiger un moratoire sur les suppressions d’emplois, l’arrêt de la précarisation et une augmentation du pouvoir d’achat avant d’assurer "que cette manif bon enfant risquait fort d’en être suivie d’autres".

Philippe Samzun "

Et l’article du 1 février 2013 :

" A la veille de l’ouverture des négociations sur la fonction publique, les syndicats de fonctionnaires cherchent à mobiliser leurs troupes.

A l’Inra de Nouzilly, 45 % des emplois sont des emplois précaires. A La Poste, 48 % des salariés n’ont pas le statut de fonctionnaires. A l’ONF, la détresse est telle que des agents se sont suicidés.

Hier après-midi, à Tours, les représentants des syndicats de fonctionnaires qui avaient appelé, à la veille des négociations nationales, à la manifestation en faveur du service public ont tenté de montrer qu’ils ne défendaient pas des nantis.

" Nous ne sommes pas des nantis "

Ils étaient 500 devant la cité administrative du Champ-Girault à avoir répondu à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires ; 500 à exiger un moratoire sur les suppressions de postes, une revalorisation de leur pouvoir d’achat, un coup d’arrêt aux emplois précaires, une façon différente de gérer les personnels.

« Jusqu’à présent, les gens étaient attentistes parce que le gouvernement a changé. Ils se rendent compte aujourd’hui qu’on mène toujours la même politique libérale. A l’hôpital, les luttes sont vives parce que les services ferment, il suffit de voir la situation d’Amboise et de Château-Renault ; dans l’Éducation nationale, on sent aussi un début de mobilisation », analyse Sud.

« Et si encore on nous avait demandé notre avis ! En axant tout sur la semaine de quatre jours et demi, le gouvernement prend les choses à l’envers. Les rythmes scolaires, c’est important, mais ça ne peut pas être dissocié de la question des effectifs ou des Rased. Le message est difficile à faire passer parce qu’on nous accuse de corporatisme, mais la question est cruciale », abonde la FSU. De Champ-Girault à la préfecture, ils ont donc défilé, drapeaux au poing et slogans en bouche avant de prévenir : « Aujourd’hui, c’est une petite manif bien gentille, mais si les choses ne changent pas, on n’en restera pas là.  »

Philippe Samzun


manif 31 janvier 2013 par siksatnam