Solidaires 37

Tours : huit cent manifestants sous la pluie

mercredi 1er mai 2013 par Solidaires37

Manif du 1 mai 2013, à Tours : environ 800 personnes malgré les conditions météorologiques déplorables ; pas si mal.

550 CGT, 80 FSU, 100 SOLIDAIRES, 70 NPA/LO/Front De Gauche/ATTAC/AL/GA et 4 responsables de l’UNSA (en dissidence ?).

Ci-dessous, l’article de "la Nouvelle République" du 1 mai 2013

Huit cent manifestants CGT, FSU et Solidaires ont marché, trempé par la pluie et douché par la politique gouvernementale, ce mercredi matin, à Tours pour le 1er mai. FO et la CFDT ont fait bande à part.

Huit cent courageux ont défié le ciel, ce mercredi matin, pour fêter le 1er Mai, derrière la CGT, FSU et Solidaires. Partis de la place de la Liberté, les manifestants ont remonté l’avenue jusqu’à la place Jean Jaurès, trempés jusqu’aux os. Même les brins de muguet vendus à la sauvette avaient du mal à résister aux intempéries. Les Tourangeaux mobilisés affichaient leur difficulté à résister au régime d’austérité socialiste. Stéphane Deplobin, le secrétaire fédéral CGT, appelait à ce « que le gouvernement mette en œuvre une véritable politique de progrès social, en rupture avec l’austérité et les années Sarkozy ».

> Force Ouvrière (à quelques dizaines) a défilé entre la place du Serment du Jeu de Paume et la préfecture. Grégoire Hamelin, le secrétaire général départemental, s’est attaqué ouvertement au pouvoir en place, regrettant que « l’heure soit encore au serrage de boulons ».

> Les militants de la CFDT ne sont pas descendus dans la rue ce mercredi à Tours pour la fête du travail. Ils se sont retrouvés (à une quarantaine) dans leurs locaux à Saint-Avertin pour débattre de l’accord sur la « sécurisation de l’emploi » dénoncé sur le pavé par les manifestants de la CGT. « Je ne suis pas sûr qu’ils ont bien pris en compte la gravité des choses. Ils regardent passer les trains et comptent les plans sociaux. Il faut que les lignes bougent » commentait Guy Sionneau.

"300 au plus fort du cortège" dixit France 3  ! On pouffe : si les journalistes ne quittaient pas la manif dès le début du cortège, ils feraient sans doute correctement leur boulot....


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 387 / 223349

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License