Solidaires 37

Conseil de développement

Conférence de presse
samedi 27 janvier 2007 par Solidaires37

Solidaires 37 a décidé de ne pas participer à l’inauguration de la maison des syndicats et de profiter de cette occasion pour faire la mise au point suivante :
Depuis leur création les syndicats qui composent l’Union Syndicale Solidaires se sont battus pour faire reconnaître leur représentativité. Dans les services publics (à La Poste, dans la Santé, à la SNCF, dans l’éducation) comme dans le Privé (chez Michelin, Alstom, Outiror…)
Nous avons souvent été obligés de nous défendre ou d’attaquer devant les tribunaux pour avoir le droit de représenter les travailleurs lors des élections professionnelles car c’est bien à eux de décider qui peut les représenter.
Les faits nous ont donné raison : SUD Santé Sociaux, SUD Michelin, SUD CAM sont les premiers syndicats dans leur entreprise en Indre et Loire. SUD Rail, SUD PTT, SUD Education ont des résultats non négligeables aux élections professionnelles dans leurs secteurs.

En Indre et Loire les élus de Tour(s)plus ont décidé de la création d’un conseil de développement qui a pour objectif de donner la parole aux acteurs du territoire afin de favoriser un développement concerté de l’agglomération. Il comporte à la fois des membres des organisations représentatives et des personnalités qualifiées.
Toutes les organisations syndicales y seront présentes sauf la Confédération Paysanne et Solidaires. Nous étions donc représentatifs pour les négociations concernant la mise en place de la maison des syndicats mais nous ne le sommes plus pour la mise en place de ce conseil de développement.
Nous avons écrit le 14 octobre 2006 au président de Tour(s)plus pour lui demander des explications et n’avons aucune réponse à ce jour.
« Les Verts Touraine » sont la seule organisation qui a protesté contre cette exclusion (16 novembre)
Aucune organisation syndicale n’a exprimé quelque avis que ce soit à ce sujet.
Il aura fallu attendre le 4 janvier 2007, jour ou nous avons annoncé notre intention de ne pas participer à l’inauguration de la Maison des Syndicats, pour que la CGT fasse connaître son opinion, déclarant qu’elle nous reconnaissait comme représentative.
Faut-il également trouver quelques explications à notre exclusion de ce conseil de développement ou pour le moins à la non protestation des Organisations syndicales dans ce qui ce passe au niveau de la région Centre ?
On peut lire dans la NR du 29/12/2006 sous la plume de Bruno Besson : « La commission permanente du Conseil régional a décidé d’accorder un soutien financier aux unions régionales des syndicats de salariés représentés au conseil économique et social régional (CESR) pour leur action d’intérêt régional. Le soutien se monte à 160 000 €. Les bénéficiaires sont les syndicats CGT, CFDT, CFTC, CGC, FO, Unsa, FSU ».
Faut-il penser que cette manne est de nature à faire taire d’éventuelles protestations ?

Nous attendons toujours des explications.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 584 / 223412

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Représentativité syndicale  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License