Solidaires 37

14 novembre à Tours, contre l’austérité.

mercredi 14 novembre 2012 par Solidaires37

Entre 800 et 1000 manifestant-e-s dans les rues de Tours.

Cortège bon enfant, avec pratiquement aucun slogan (sauf en queue de manif où nous nous trouvions).

Une centaine de manifestant-e-s du coté de la CFDT/FSU/UNSA, une cinquantaine de Front de gauche, NPA, etc, une vingtaine de sans papiers.

Du coté de SUD/SOLIDAIRES environ 120 camarades (on a fait mieux). En prime, trois d’entre eux/elles se fait soit matraqué-e-s, soit secoué-e-s par la flicaille !

L’essentiel des troupes étaient dans le cortège CGT.

Ci dessous, l’article de la Nouvelle République du 15 novembre 2012.

Huits cents manifestants contre la politique d’austérité

On s’est mobilisé hier, dans toute l’Europe, contre l’austérité, avec des manifestations, des arrêts de travail ainsi que des grèves générales en Espagne et au Portugal, deux des pays européens les plus fragiles.
A Tours, 800 personnes ont répondu à l’appel d’une intersyndicale pour manifester en centre-ville. Au centre des revendications, « la politique d’austérité de l’Europe et la solidarité avec les peuples les plus touchés par la politique du moins-disant social qui fait pression sur les salariés en Europe », expliquait Stéphane Deplobin, secrétaire départemental de la CGT.

« Tous les salariés en Europe entendent dire qu’ils coûtent trop cher. Le gouvernement français actuel répond aux sirènes du patronat sur la gestion du coût du travail », selon le responsable syndical.

En fin de manif, une brève altercation a opposé les forces de police à quelques militants de Sud Solidaires, rue de Buffon. Dans un communiqué, ce syndicat dénonçait en soirée « le responsable du dispositif (qui) a laissé faire » et parle de « dérive des forces de police locales » demandant au responsable des forces de sécurité « de s’en expliquer publiquement ».

P. L.

Ci dessous, le reportage de TV Tours. Le reportage de France 3 Touraine étant une véritable merde journalistique...


manif 14 11 2012 par siksatnam

Ci-dessous, la brève de la Nouvelle république du 27 novembre 2012 :

L’intersyndicale dénonce des violences policières


Dans un courrier adressé au préfet d’Indre-et-Loire, l’intersyndicale à l’origine de la manifestation contre l’austérité dénonce des violences policières dont auraient été victimes des militants de Sud Solidaires 37 lors du rassemblement du 14 novembre.

« Leur crime, explique le représentant de l’intersyndicale, Stéphane Deplobin, a été de ne pas avoir dégagé une intersection routière entre les rues de Buffon et Émile-Zola. Or, il était patent que le cortège ne pouvait plus avancer car la tête de la manifestation était stationnée 200 m plus loin devant le siège du Medef.

« Plutôt que d’attendre que le flot de manifestants se fluidifie, c’est à coup de matraque que certains éléments du commissariat de Tours ont estimé pouvoir gérer la situation ». L’intersyndicale fait part au préfet de « son étonnement quant à ces violences policières inacceptables ».


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 148 / 217406

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License