Solidaires 37

L’Union syndicale Solidaires37 dénonce fermement la chasse aux familles étrangères.

mercredi 14 décembre 2011 par Solidaires37

St Avertin, le 12 décembre 2011

L’Union syndicale Solidaires37 dénonce fermement la chasse aux familles étrangères organisée par le Préfet d’Indre et Loire depuis plusieurs semaines.

Au CADA de Joué-les-Tours, dans les logements de l’AFTAM, le harcèlement de ces familles et des travailleurs sociaux est incessant et insupportable.

Le jeudi 8 décembre 2011, un lycéen scolarisé au lycée Albert Bayet de Tours a été arrêté sur le chemin du lycée et emmené au centre de rétention à Mesnil Amelot près de Roissy.
Solidaires37 condamne cette arrestation et demande la libération immédiate d’ Harutyan Hovhannissyan.

Le harcèlement policier imposé aux étrangers doit cesser.

Solidaires37

Brèves Nouvelle République des 13 et 14 décembre 2011.

Des organisations dénoncent ’’ la chasse aux étrangers ’’

"Les réactions de protestation se multiplient suite à l’arrestation à Tours, vendredi dernier, d’un jeune lycéen scolarisé à Albert-Bayet. Le Mouvement des jeunes socialistes dénonce « la politique de traque des immigrés menée par le préfet et le gouvernement ». Le MJS demande « la libération immédiate » du jeune lycéen.

Parmi les syndicats, l’Union Sud Solidaires, le SGEN-CFDT et la FSU expriment également leur désapprobation. Le SGEN-CFDT par exemple « demande au préfet de faire preuve d’humanité en accordant des titres de séjour » à trois familles dont les enfants sont scolarisés à Joué-lès-Tours et à Tours. « Au CADA (* ) de Joué-lès-Tours, ajoute Sud Solidaires, le harcèlement de ces familles est incessant et insupportable. Cela doit cesser. ».

Au sein même de la police, des voix s’élèvent pour contester le bien-fondé des opérations menées récemment envers les migrants. Le syndicat Unité SGP Police-FO dénonce « la récente instruction du préfet, relayée par le directeur départemental de la sécurité publique, de procéder à une véritable chasse aux étrangers. »

(*) Centre d’accueil des demandeurs d’asile.

Y a-t-il une chasse aux étrangers ?

"Ce ne sont pas seulement les associations de défense des migrants qui dénoncent la situation. La critique vient aussi d’un syndicat de police. Unité SGP Police - FO attaque bille en tête, en invoquant « la récente instruction préfectorale, relayée par le directeur départemental de la sécurité publique de mener une véritable chasse aux étrangers ». Les effectifs du commissariat de Tours ont mené, ces dernières semaines, plusieurs opérations de contrôle pour interpeller des familles déboutées du droit d’asile. Ces interpellations se sont produites aux abords d’une salle paroissiale où s’étaient réfugiés les sans-papiers, devant le Cada de Joué-lès-Tours et même près de plusieurs établissements scolaires. La semaine dernière, un jeune Arménien a ainsi été arrêté alors qu’il se rendait au lycée Albert-Bayet. La FCPE, le SGEN-CFDT, la FSU, le Mouvement des jeunes socialistes, Sud Solidaires… de très nombreuses organisations ont protesté contre le sort fait ces dernières semaines aux étrangers.

Des renouvellements de titres de séjour refusés à des étudiants ou à des travailleurs immigrés, des demandeurs d’asile pour qui aucune solution d’hébergement n’est trouvée, des familles de sans-papiers placées en rétention, le ton semble s’être violemment durci envers les étrangers. Dans notre édition du 29 novembre, le préfet, Jean-François Delage, n’avait pas exclu de recourir à la force pour faire partir 79 personnes déboutées du droit d’asile".


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 147 / 224008

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqué de presse  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License