Solidaires 37

Lettre ouverte au Préfet d’Indre et Loire,

jeudi 19 mai 2011 par Solidaires37

Ci dessous, la lettre que nous co-signons par rapport aux menaces sur la Gay Pride de Tours et, plus généralement, sur le droit à manifester dans cette ville.

Monsieur le Préfet,

Les organisations signataires considèrent que les exigences formulées par la police à l’adresse des organisateurs de la Gay Pride - au prétexte de la présence d’un groupe d’extrême droite aux abords- sont inadmissibles.

Les organisateurs de la Gay Pride seraient dans l’obligation d’assurer eux-mêmes la "sécurité" de la "marche" et de contenir eux-mêmes les éventuels "débordements" que la présence de ce groupe occasionnerait !
Ils seraient enjoints -pour ce faire- de former leur propre service d’ordre qui devrait compter pas moins de 80 personnes (vêtues de gilets jaunes) !
Plus encore, il leur été demandé de signer un document par lequel ils engageraient leur responsabilité !

Et tout ceci a été présenté comme la CONDITION pour que la Gay Pride puisse avoir lieu !

La mise sous condition de la tenue de la Gay Pride est inadmissible !

De même qu’est inadmissible cette obligation de "responsabilité" des organisateurs !

Suffit-il qu’un groupe d’extrême droite s’oppose à telle ou telle manifestation pour que celle-ci devienne aussitôt suspecte d’occasionner un "trouble à l’ordre public" et que ses organisateurs s’en trouvent responsables ?

Tous ceux qui sont attachés aux libertés ne peuvent que s’inquiéter de cette curieuse "logique" qui fait de la présence ou non d’un groupe d’extrême droite la condition pour que toute forme d’expression et de manifestation puisse avoir lieu.

Les organisations signataires rappellent que c’est aux "forces de l’ordre" qu’il revient d’assurer la sécurité de ceux qui ne font qu’exprimer et affirmer leur droit.

Et que la seule responsabilité qui puisse être mise en cause est celle du groupe d’extrême-droite en question, qui proclame haut et fort des propos homophobes pourtant contraires à la loi-, et dont la présence provocatrice aux abords de la Gay Pride est inadmissible.

Face à l’agressivité patente de certains groupes d’extrêmes-droites dont les propos racistes, xénophobes, sexistes, homophobes ont atteint une virulence plus qu’inquiétante, nous, les organisations signataires, nous exprimons notre complète solidarité à tous les participants de la Gay Pride et nous serons, à leur côté, vigilants devant toute atteinte à leur droit et à leur dignité.

ATTAC Touraine, Collectif antiracisme 37, LDH 37, NPA 37, RESF 37,SUD/SOLIDAIRES 37, UNEF Tours.

Tours le 18 mai 2011


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 184 / 223887

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Répression à Tours et ailleurs.  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License