Solidaires 37

AG interpro et manif du 6 novembre 2010

mardi 2 novembre 2010 par Solidaires37

RETRAITES : ON PEUT GAGNER
ENSEMBLE POUR LE RETRAIT PROJET DE LA LOI SARKOZY SUR LES RETRAITES

contact : ensemblepourleretrait@gmail.com

A l’appel de salariés syndiqués à SUD-solidaires, CGT, FO, FSU,
de non-syndiqués, d’étudiants de chômeurs et de retraités

Salariés du privé et du public, chômeurs, jeunes et retraités ne cessent d’exprimer leur colère et leur refus d’un projet de loi sur les retraites injuste, inefficace, aggravant encore les inégalités.

Ce ras le bol s’exprime notamment par des manifestations nationales rassemblant des millions de personnes dans les rues, mais également via des grèves reconductibles et des actions visant à paralyser l’économie.

Ce mouvement nous a appris que la victoire est à portée de main lorsque nous sommes unis à la base et que nous pouvons bloquer l’économie. L’heure n’est pas à la résignation ! Ce formidable mouvement appel à des suites.

Le nombre de manifestants dans les rues de Tours et dans toutes les villes de France le démontre : le 28 octobre a été une mobilisation considérable malgré les vacances scolaires, la propagande médiatique et les intimidations patronales. La popularité de notre mouvement rend illégitime les prétentions du président à imposer sa loi. Sarkozy ne sait compter que pour ses camarades de classe... Mais, la majorité de la population a désormais compris qu’un autre partage des richesses est possible pour financer les retraites.

L’Assemblée Générale Interprofessionnelle 37 s’est tenue, fac des Tanneurs, à Tours le jeudi 28 octobre 2010. Elle a réuni 240 personnes (syndicalistes, salariés non syndiqués, chômeurs, précaires, retraités, étudiants, lycéens).

Elle appelle à une rencontre interprofessionnelle des Assemblées Générales et Intersyndicales qui se tiennent dans tout le pays afin de coordonner nos actions au plan local et national.

Cette rencontre aurait lieu à Tours le samedi 6 novembre, journée de mobilisation nationale.

D’ici-là, les actions locales ne s’arrêtent pas, restez mobilises et n’oubliez pas
Manifestation le samedi 6 novembre à 15 h
Rdv place de la liberté à tours

Assemblée Générale Interprofessionnelle

Mercredi 3 novembre 2010 à 18h

à la fac des Tanneurs

amphi C, à côté de la salle Thélème, entrée par le parvis de l’Université en face du rond point de la rue des Tanneurs)

L’appel de SOLIDAIRES 37 :

Toujours mobilisé-es contre la loi sarko-fillon

Malgré le vote de la loi et les vacances scolaires la mobilisation du 28 octobre, avec 270 manifestations dans toute la France, a été de grande ampleur (à Tours, plus de 10 000 manifestants).

Le refus d’une « réforme » profondément injuste reste toujours aussi fort et le soutien de la population au mouvement social reste considérable. La multiplication d’actions multiformes, allant de la grève reconductible dans certains secteurs à des blocages ponctuels, montre la détermination d’un mouvement qui, malgré les rodomontades du pouvoir, ne s’en laisse pas conter.

Partage des richesses

Car le mouvement contre la « réforme » des retraites cristallise le rejet d’une politique mise exclusivement au service des plus riches et du patronat. Malgré la propagande gouvernementale, les salariés et la grande majorité de la population ont pris conscience que la question des retraites renvoie avant tout à la question du partage de la richesse produite et les jeunes ont compris que cette « réforme » va durcir les conditions de leur entrée sur le marché du travail et aggraver leur précarité.
Un texte toujours illégitime

L’adoption de la loi par un Parlement aux ordres ne la rend pas plus légitime. L’iniquité de ce texte demeure et le vote du Parlement n’y change rien, la démocratie ne pouvant se réduire au vote des parlementaires et faire fi de la démocratie sociale. Le rajout, à la dernière minute, d’un amendement qui indique qu’une « réforme systémique », visant à introduire un système par points ou par comptes notionnels, serait discutée dès 2013, est l’annonce qu’une nouvelle régression sociale est d’ores et déjà en préparation.

On lâche rien !

Dans cette situation, il importe de ne rien lâcher et de poursuivre le processus de mobilisation engagé, qui articule rendez-vous nationaux et actions locales décidées quotidiennement dans l’unité : soutien aux grèves, blocages, rassemblements, initiatives de solidarité…

Il est de la responsabilité des organisations syndicales de donner à ce processus une nouvelle impulsion dont la nouvelle journée unitaire de manifestations du samedi 6 novembre est une étape.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 799 / 223527

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License