Solidaires 37

On lache toujours rien !

mardi 2 novembre 2010 par Solidaires37

220 manifestant(e)s se sont réunis (malgré les vacances) pour manifester à l’appel de l’AG Interpro, ce samedi 30 octobre, à Tours.

Avec, en prime, un rencontre avec les artistes des arts de la rue qui craignet pour leur sort...

L’article de la NR du 31 octobre 2010’’ On ne doit pas laisser tomber ’’

"Ils étaient environ 150 place Jean-Jaurès, hier après-midi. à manifester. Photo NR

Deux jours après la dernière grande manifestation en date, jeudi, certains syndicats ne veulent pas laisser retomber la pression. Ainsi, Sud et Solidaires appelaient à un nouveau rassemblement, place Jean-Jaurès, hier après-midi. S’étaient joints à eux Attac, le NPA et quelques éléments de la CGT.

Une manifestation symbolique puisque n’ayant rassemblé que 150 personnes environ mais qui était là pour montrer la détermination de certains.

« On a un président qui n’arrive à rien faire de bon. Souvenons-nous qu’il a promis, en 2007, qu’il ne toucherait pas à la retraite à 60 ans. Il ne fait pas ce qu’il dit et il ne dit pas ce qu’il va faire. Et il faut se battre contre les atteintes à nos droits dans tous les domaines. On ne doit surtout pas laisser tomber », disait un des manifestants, remonté contre Nicolas Sarkozy.

Le rassemblement s’est déroulé dans le calme, se mêlant même à un certain moment avec le spectacle des arts de la rue, au milieu des passants, nombreux en ce samedi de Toussaint".

NR du 30 octobre 2010

"Pas de comptage commun pour Solidaires

Dans un communiqué, le syndicat Solidaires revient sur une réunion en préfecture, mercredi, concernant la proposition de comptage en commun.
« Une délégation impressionnante de hauts fonctionnaires a tenu à expliquer aux organisations syndicales présentes à l’invitation du préfet que les services de l’État ne font pas de politique et que leur méthode de comptage ne saurait dès lors être mise en doute [...] », dit le syndicat.
« Aussitôt la réunion terminée, l’ensemble des représentants syndicaux présents a évidemment reconnu qu’il s’agissait d’une entourloupe et a convenu qu’aucune organisation syndicale ne répondrait à cette « invitation ». Le communiqué fait à la NR par la préfecture nous confirme qu’il s’agit bien d’une manoeuvre politique », poursuit Solidaires, qui dit ne pouvoir accepter la nouvelle invitation prévue à la veille du 6 novembre.

Patrick Tricoche".


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 679 / 223356

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License