Solidaires 37

Nous, salariés du service social de l’assurance maladie d’Indre et Loire...

lundi 25 octobre 2010 par Solidaires37

COMMUNIQUÉ Concernant la réforme des retraites

Nous, salariés du service social de l’assurance maladie d’Indre et Loire, confrontés en permanence à la précarité et à la misère des salariés en fin de carrière ou retraités, nous déclarons solidaires des mouvements de refus du projet de réforme des retraites dans son état.

Observatoire naturel du social et du quotidien, nous savons que le report de 2 ans des âges de départ à la retraite aura comme effet de transférer la charge financière sur l’Unédic pour les chômeurs et sur la sécurité sociale pour les salariés vieillissants atteints dans leur intégrité physique.

A 60 ans, 2/3 des salariés ne sont déjà plus actuellement en emploi. Comment le seraient-ils à 62 ou 67 ans ?

A 55 ans, les ouvriers de l’industrie, du transport, du BTP, de l’entretien et de l’aide à la personne sont usés et sans espoir de reconversion professionnelle. Comment iront-ils jusqu’à 62 ans ?

Compte tenu de notre activité professionnelle, une heure de grève journalière n’a aucun impact sur la production. Plutôt que de nous associer à cette action, nous faisons le choix de soutenir financièrement les caisses de grèves en reversant une contribution représentative de chaque heures reconductibles auxquelles nos organisations syndicales appellent.

Ce choix soutiendra les salariés en grève dans la poursuite de leur action aussi longtemps que nécessaire.

Nous appelons les salariés dans une situation similaire à la notre à en faire de même et à le faire savoir.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 126 / 223349

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqué de presse  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License