Solidaires 37

6 avril 2010 : Grève dans 3 bureaux de poste de l’agglo de Tours.

mercredi 7 avril 2010 par Solidaires37

Près de 100 % de grèvistes à l’appel de SUD, CGT, CFDT, FO et 600 tracts distribués aux usagers des bureaux concernés dans la matinée.

La proposition de SUD de globaliser le mouvement à l’ensemble du département sera analysée par l’intersyndicale dans les jours qui viennent.

L'article de la NR du 7 avril 2010
"La Poste : le malaise des guichetiers de l’agglo

Les guichetiers des bureaux de Joué, Chambray et du Champ-Girault étaient en grève hier, pour protester contre la réorganisation voulue par leur direction.

Dans trois bureaux de poste de l’agglomération tourangelle – Joué-lès-Tours, Chambray et Champ-Girault, dans le centre-ville de Tours – si les usagers n’ont pas trouvé porte close hier, l’activité n’en a pas moins été sérieusement perturbée. La quasi-totalité des guichetiers, soit une trentaine d’agents, était en effet en grève, pour protester contre le projet de réorganisation voulu par leur direction. Un projet censé réduire les files d’attente mais qui va se traduire, estiment-ils, par une dégradation de leurs conditions de travail mais aussi du service rendu.

La Poste souhaite faire évoluer ces guichetiers vers un nouveau métier – celui de conseiller-vendeur – et, redoutent-ils, entend confier certaines tâches à des automates ou à des sites Internet. Une révolution très difficile à vivre pour des salariés qui ont souvent atteint la cinquantaine et, pour la plupart, débuté leur carrière à l’époque des PTT.

Réduire
les files
d’attente

« Nous sommes en train de connaître ce qu’ont vécu les agents de France Telecom et nous en sommes à notre sixième réorganisation en quatre ou cinq ans », assure l’un des grévistes du bureau de Joué-lès-Tours, où cinq postes de travail sont menacés. A Joué, justement, les syndicats demandent de décaler du 25 mai au 1er décembre, la mise en œuvre du nouveau règlement intérieur.
« Nous sommes prêts à faire des efforts, mais pas à n’importe quel prix », ajoute un guichetier du Champ-Girault qui s’inquiète de l’étalement de la semaine de travail sur six jours, avec deux samedis sur trois travaillés.
Dans l’après-midi, une délégation a été reçue au à la direction territoriale de l’enseigne La Poste, rue Fleming. « Sans aucune avancée car la direction ne veut rien lâcher et souhaite obtenir des gains de productivité, alors que la fréquentation de ces bureaux n’est pas en baisse », rapporte Yvan Wehdeking, délégué CGT.
Les grévistes ont décidé de reprendre le travail aujourd’hui et de s’inscrire, au mois de mai, dans une action revendicative plus vaste qui devrait concerner l’ensemble des guichetiers du département.

Christophe Gendry"


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 485 / 223887

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License