Solidaires 37

Le 20 avril, la ministre et la direction ne doivent pas signer le plan prévoyant des centaines de suppressions de postes et de lits au CHU !

mardi 18 avril 2017 par Solidaires37

Forts de la mobilisation réussie du 28 mars dernier où, malgré l’urgence de la situation, plusieurs centaines de grévistes et de manifestant-es se sont mobilisé-es, les organisations syndicales CFTC, CGT, FO et SUD maintiennent la pression.

La direction et la ministre persistent, dans la droite ligne de la loi Santé, dont la CGT FO et SUD demandent le retrait, elles refusent de communiquer le projet.

Lors du CHSCT du 27 mars, nous avons demandé la communication de tout le dossier. Devant le refus de la direction, nous avons voté majoritairement la possibilité que le CHSCT entame une action juridique pour obtenir le dossier complet. Elles ont de nouveau demandé un CHSCT extraordinaire afin qu’une expertise soit effectuée sur ce vaste projet de réorganisation qui aura nécessairement des impacts importants sur les conditions de travail, la santé et/ou la sécurité des personnels. Cette expertise ne peut pas être refusée par la direction, le CHSCT étant totalement en droit de la voter.

Le 4 avril, Nous avons rencontré le maire de Tours et président du conseil d’administration pour lui affirmer notre refus de ce projet et lui demander d’intervenir pour que le dossier soit communiqué dans sa totalité. Il a pris acte des revendications sans s’engager sur une dénonciation des suppressions de lits et de postes. Et pour cause !

Lors du conseil de surveillance du 7 avril que le maire de Tours présidait, les représentant-es du personnel y ont défendu avec détermination le maintien de la totalité des postes et des lits et ont demandé un délai supplémentaire avant toute signature pour que toutes et tous aient la totalité du projet afin d’éclairer leur avis.

Les représentant-es du personnel ont été les seuls à voter contre ce projet (Voir le détail du vote au dos). Les représentant-es des médecins, des usagers désignés par le préfet, des élu-es de l’agglomération (conseil départemental, Tours Plus, conseil régional) ainsi que le maire de Tours ont voté pour la suppression des lits et des postes sans aucun état d’âme, ni aucune information précise ! Par leur vote, ils et elles ont avalisé la détérioration des conditions de travail des salarié-es de l’hôpital, les pertes d’emplois sur le plus gros établissement du département et la diminution de l’accès aux soins pour toutes et tous. Ils ont voté sans avoir le projet !!!

De plus, selon le doyen de la faculté de médecine et le président de la CME, tout le corps médical du CHRU serait d’accord avec les centaines de suppressions de postes et de lits !!! Comment les représentants des médecins peuvent-ils donner leur accord, sans une connaissance précise d’un tel plan alors que chaque jour ils constatent les difficultés dans les services ?

Alors, passage en force antidémocratique d’une minorité contre la majorité ? On peut clairement se poser la question. Nous avons, toutes et tous, salarié-es, usager-ères la légitimité à défendre l’hôpital de Tours, les conditions de travail et l’accès aux soins.

VOTE A BULLETIN SECRET DEMANDE PAR LES 2 REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CONSEIL DE SURVEILLANCE DU 7 AVRIL 2017

« Nous demandons que le projet concernant le CHU de Tours soit suspendu afin d’avoir un temps de réflexion

Tous les membres du conseil de surveillance doivent être destinataires des documents.

Tout le monde va être au même niveau d’information pour prendre une décision ».

Les membres du conseil de surveillance présents siégeant à titre délibératif (ayant le droit de voter) :

Monsieur Serge BABARY MAIRE DE LA VILLE DE Tours.

Messieurs Professeur François LABARTHE et Professeur LAFFON, représentants de la commission médicale d’établissement (CME).

Madame Claire DELORE et Monsieur François BAUDRY, représentants désignés par les organisations syndicales.

Madame Dominique SARDOU, représentante de la communauté d’agglomération Tours plus.

Monsieur Thomas GELFI, représentant du président du Conseil Général du département d’Indre et Loire.

Madame Danièle DESCLERC-DULAC, personnalité qualifiée désignée par le préfet d’Indre et Loire.

Monsieur Roger BLANCHARD, représentant des usagers, désigné par le préfet d’Indre et Loire.

Monsieur Edouard de GERMAY, adjoint au Maire de Tours, personnalité qualifiée désignée par le préfet d’Indre et Loire.

RESULTAT DU VOTE : 2 POUR (les représentants des organisations syndicales) 8 CONTRE

Les arguments pour ne pas nous donner le projet sont irrecevables :
« Le dossier serait trop technique, trop volumineux » (alors que chaque jour nous recevons des tonnes d’informations de communication pour des questions bien moins déterminantes...).

« La loi n’autorise pas à les communiquer » (il suffit de faire une simple recherche sur internet pour constater que de nombreux conseils de surveillance sont destinataires de ces infos).

Il faut se dépêcher pendant que la ministre, originaire de notre département est encore là... (Alors qu’avec sa loi c’est elle qui impose une telle restructuration à marche forcée).

La vraie raison est : si ce projet est connu il déclenchera une opposition ferme de tous ceux qui savent que programmer autant de suppressions de postes et de lits est inadmissible.

Dernière minute : La CME prévue le 11 avril est reportée au 25 avril après la signature du projet prévue le 20 avril ?? Est-ce pour éviter la fronde ??

Les organisations syndicales CFTC, CGT, SUD, FO, appellent l’ensemble des agents du CHU à continuer à manifester leur refus catégorique de tout plan qui viserait à diminuer le nombre de lits ou le nombre de postes dans notre hôpital :
Le jeudi 20 avril 2017

Réunion d’information syndicale de 14h30 à 15h30

• Sur Trousseau au local syndical commun

• Sur Bretonneau, salle de réunion de la radio, 1er étage B1

• Sur Clocheville, amphithéâtre, bâtiment Georges Sand

Puis rassemblement place Jean-Jaurès à 16h00 à Tours
Où nous ferons signer la pétition aux usagers et usagères.

Un préavis de grève et des heures d’informations mensuelles ont été déposés
Pour vous permettre de participer à ces initiatives.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 402 / 215217

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License