Solidaires 37

Comité de soutien à Adama devant le commissariat ce mardi

mardi 21 novembre 2017 par Solidaires37

Ce mardi matin, une quinzaine de personnes s’est réunie devant le commissariat central de Tours. © Photo NR, Vanina Le Gall.
Brève de "la Nouvelle République" (en ligne) du 21 novembre 2017.

Ce mardi matin, une quinzaine de personnes (parmi les anciens du collectif Albert-Thomas) s’est réunie en face du commissariat pour dénoncer le placement en cellule de rétention administrative d’un Ivoirien. Adama, arrivé en France il y a un an et huit mois, était l’un des porte-parole des résidents du foyer Albert-Thomas.

Interpellé lundi après-midi au cours d’un contrôle routier à Tours, pour un défaut de permis en règle, l’homme a été placé en garde à vue, puis placé en cellule de rétention administrative sur décision de la préfecture, une obligation de quitter le territoire français (OQTF) ayant été délivrée à son encontre.

Adama a été débouté de sa demande de droit d’asile. Et son recours n’a pas abouti. Sa garde à vue ne peut aller au-delà de 48h. Il pourrait alors rejoindre un centre de rétention administrative sur décision préfectorale.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 89 / 225590

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Répression à Tours et ailleurs.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License