Solidaires 37

Contre la ferme-usine de Monts !

lundi 3 novembre 2014 par Solidaires37

Une cinquantaine de personnes s’est réunie pour protester contre le projet de construire une ferme usine à Monts, devant la mairie qui avait été fermée...
Des militant-e-s de la Confédération Paysanne, de SOLIDAIRES 37, du collectif (de Loches) contre l’aéroport Notre Dame des Landes, du Parti de Gauche, des Verts, du NPA, de "Nouvelle Donne" et des habitant-e-s du coin.
Si la marie persiste, un collectif va se créer dans les jours qui viennent.

JPEGJPEGJPEG
JPEG


Ci dessous, l’article de la "Nouvelle République" du 4 novembre 2014 et les reportages de France 3 Touraine et TV Tours des 3 et 4 novembre 2014 :

" Ils se mobilisent contre la ferme aux 1.800 bêtes

Une cinquantaine de manifestants se sont réunis, hier, à Monts. Ils dénoncent le projet de ferme-usine qui sera examiné mercredi au conseil municipal.

A 17 h, ce lundi soir, une cinquantaine de personnes sont rassemblées devant la mairie de Monts. À l’appel de la Confédération paysanne, ils manifestent contre l’agrandissement du Gaec de la Tardivière. Avec son projet de 420 vaches laitières, 140 génisses, 210 taurillons et 1.250 chèvres, l’exploitation laitière deviendrait la plus grande d’Indre-et-Loire. Le conseil municipal doit se prononcer mercredi soir.

« Quand ils mettent leur lisier, je ne peux plus ouvrir mes fenêtres », témoigne une voisine de l’exploitation. En cercle, habitants de la commune et des environs ou membres d’Europe Écologie, de Nouvelle Donne, du Parti de gauche et du NPA débattent de « l’industrialisation de l’agriculture », des risques écologiques et de ces vaches « qui ne voient pas un brin d’herbe ».

« Si on laisse ce type d’exploitation s’installer, dix petits vont disparaître, estime Vincent Peltier, porte-parole de la Confédération paysanne. Les laiteries choisiront plutôt le lait des gros que celui des petits. » Marc Beauséjour, drapeau du Parti du gauche à la main, est venu de Tours. Le jeune homme se sent concerné car « le projet va impacter toute la Touraine. Il va tuer la petite agriculture et le tissu rural. »

Anne Gautier et Olivier Ferriesse, de Nouvelle Donne, s’inquiètent de la pollution des nappes phréatiques « par les nitrates et l’azote liés au lisier ». Et la quantité produite demandera de l’espace. « Il faudra 8 à 900 hectares pour l’épandre », souligne Vincent Peltier.

Tous croient en la « mobilisation citoyenne », comme à Sivens et Notre-Dame-des-Landes, des références. « Faut aller voir Marisol », lance un participant. La ministre de la Santé, ex-députée de la circonscription, a rencontré un petit groupe, invité à l’Assemblée nationale par Jean-Marie Beffara, son successeur. « On lui en a parlé. Elle n’était pas au courant », relate Marie-Claude Figuet, une septuagénaire de Sorigny, commune voisine.
A 18 h, les manifestants se sont quittés en se donnant rendez-vous mercredi soir, au conseil municipal.

Marion Michel "


VIDEO. Monts : Manifestation contre le projet... par lanouvellerepublique


France 3 Centre - JT local 1920 Touraine Val de... par siksatnam


TV TOURS - Enfin une chaîne qui vous ressemble ! - par siksatnam


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 206 / 224023

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Photos  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License