Solidaires 37

OÙ SONT PASSES LES JOURNALISTES ?

mercredi 8 août 2007 par Solidaires37

Ce n’est pas la première fois que Christophe COLINET, rédacteur à La Nouvelle République du Centre Ouest s’autorise à interpréter les propos et actions de l’Union Syndicale Solidaires 37 ou de ses militants.
Dernière en date : un conflit qui oppose la direction de La Poste et les salariés de la plate-forme courrier de Sorigny.
Dans un communiqué de presse du 6 août dernier, adressé aux médias locaux, SUD PTT 37 dénonçait les méthodes prévaricatrices utilisées par la direction courrier pour mettre fin au mouvement de grève. Le syndicat attestait également de la légalité de ses préavis, sources de la polémique et réitérait son soutien aux grévistes.
Le 7 août, en première page, la Nouvelle République titrait, à rebours de notre communiqué : « Sorigny, des grèves illégales ? » et renvoyait le lecteur à un article en page 2. Dans la rubrique intitulée « Point chaud », on retrouvait ce même point d’interrogation tiré du zèle d’un journaliste dubitatif qui précisait : « Il va donc falloir établir si oui ou non les préavis déposés par SUD PTT sont légaux… » et concluait platement, en évoquant la plate-forme : « … on risque d’attendre encore longtemps un parfait fonctionnement de ce temple de la gestion moderne… ».
Le métier de certains journalistes aurait-il mué à tel point qu’il n’est plus nécessaire de se focaliser sur l’information reçue et observée mais sur la subjectivité ?
Nous aussi, on s’interroge…

M.M


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 440 / 223356

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Débat  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License