Solidaires 37

RETRAIT DU PROJET DE LOI DIT DE « SÉCURISATION DE L’EMPLOI »

samedi 30 mars 2013 par Solidaires37

Mesdames et Messieurs les Parlementaires
Vous n’avez aucun mandat pour voter le dynamitage du Code du Travail

RASSEMBLEMENT ET MANIFESTATION

MARDI 9 AVRIL à 14H30

Place de la Préfecture à TOURS

Le 1er Ministre a présenté son projet de Loi au Conseil des Ministres : « c’est un accord gagnant-gagnant pour
les entreprises qui connaissent des difficultés, qui doivent se réorganiser en anticipant la situation… ».
Le Patronat a demandé que le projet de loi soit totalement fidèle à l’accord signé le 11 janvier 2013 (par le Medef
CFDT-CFTC-CGC), sous prétexte que c’est un accord « donnant-donnant ».

En clair : demain, un employeur pourrait annoncer aux salariés : « l’entreprise est en difficulté financière, ceux qui
n’accepteront pas une baisse de salaire, seront mis dehors…. »
Avec cet accord, les patrons pourraient exercer un chantage permanent pour déroger aux conventions collectives,
aux accords de branches, et même au Code du Travail.

No u s a l e r t o n s t o u s l e s s a l a r i é s :

Cet accord est un véritable projet de société. Une société sans aucun droit pour les salariés et les pleins
pouvoirs pour les actionnaires. Il rejoint les projets de démantèlement des services publics, de l’école, des
hôpitaux, des retraites et de la sécurité sociale. Cette journée nationale doit exprimer un refus de
l’austérité et de la flexibilité ; l’exigence de réponses nouvelles pour les droits sociaux, l’emploi,
l’augmentation des salaires et des pensions.

L e 9 a v r i l, n o u s a p p e l o n s l e s s a l a r i é s d u p u b l i c e t d u p r i v é ,
Par la grève et les débrayages, à participer massivement au rassemblement départemental à 14H30, où
nous établirons, sur la base des faits, le caractère inacceptable de ce projet de casse des droits des salariés
et du Code du Travail.

CGT 37, FO 37, FSU 37, SOLIDAIRES 37

Article de la "Nouvelle République" du 6 avril 2013.

" Non au dynamitage du code du travail ! "

"Quatre syndicats appellent à manifester contre l’accord interprofessionnel signé par le patronat et trois syndicats, dont le projet de loi est débattu ces jours-ci à au Palais Bourbon.

En demandant le retrait du projet de loi dit « Sécurisation de l’emploi », quatre sections syndicales locales, CGT, FO, FSU et Solidaires, appellent à une manifestation mardi 9 avril à Tours, avec rendez-vous à 14 h 30, place de la Préfecture. Évoquant ce projet de loi actuellement débattu à l’Assemblée nationale, présenté par le Premier ministre et signé le 11 janvier dernier par le Medef et les syndicats CFDT, CFTC et CGC, les syndicats, qui appellent à la mobilisation des salariés du public et du privé, dénoncent « un texte qui menace des pans entiers du code du travail. »

Les députés socialistes interpellés

Après avoir rencontré les députés socialistes Laurent Baumel et Jean-Marie Beffara, c’est en ces termes : « Vous n’avez aucun mandat pour voter le dynamitage du code du travail », qu’ils apostrophent les parlementaires tourangeaux. « C’est le Medef qui a fourni le papier et le stylo pour la signature de cet accord. C’est de l’enfumage total », tempête le représentant local de Force ouvrière, Grégoire Hamelin. Son homologue de Solidaires, Claude Darde souligne « la pression qui s’opère dans les entreprises vis-à-vis notamment des délégués syndicaux ; c’est toujours la même logique, faire porter le risque aux salariés. »

Pour sa part, Stéphane Desplobins, secrétaire fédéral de la CGT, évoque « les mauvaises expériences qui ont déjà été faites sur cet accord notamment avec Bosch à Vénissieux, et qui s’est soldé par un échec. »"

Pascal Landré


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 140 / 223527

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License