Solidaires 37

Première manifestation contre la "flexi-sécurité"

mercredi 6 mars 2013 par Solidaires37

2000 manifestant-e-s à Tours, avec une présence symbolique de la FSU et de l’UNEF, une présence moyenne de SOLIDAIRES (250 mais assez diversifiés : Michelin, Radiall, les Studios, FPA, etc) et cortèges conséquents de la CGT et de FO. une centaine de Front de gauche, LO, etc en fin de cortège.

L’assemblée générale interpro à l’issue de la manif n’a réuni que 25 personnes. Elle a fait un bilan de la situation en attendant des suites rapides...

Ci dessous, l’article de la Nouvelle République du 6 mars 2013.

"Mobilisation " satisfaisante " contre le projet flexisécurité

Près de 1.500 personnes (2.000 selon les organisateurs) ont manifesté hier à Tours contre l’accord sur l’emploi et le projet de loi, qui en découle.

Ils dénoncent un « accord piégeux pour les salariés », un « chantage à l’emploi », un « détricotage du code du travail ». Ils estiment qu’il y a déjà « bien assez de flexibilité ». Ils redoutent « l’accélération des délais des plans sociaux » et la fin des « vrais CDI ».

Pour crier leur hostilité à l’accord interprofessionnel sur l’emploi signé le 11 janvier dernier par le patronat et la CFTC, la CGC et la CFDT, près de 1.500 personnes ont manifesté hier à Tours, comme dans toute la France. Ils ont répondu à l’appel lancé par les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et Unef – leurs représentants composaient l’essentiel du cortège. Plusieurs partis politiques étaient aussi représentés : le PCF et le Parti de gauche.

" Le début du processus de contestation "

« On a compté près de 2.000 personnes : c’est une bonne manifestation pour une première », décrit Stéphane Deplobin, secrétaire général de l’Union départementale CGT. Il ajoute : « Nous sommes au début du processus de contestation quant à ce projet de loi. Il va maintenant falloir continuer à expliquer le contenu de cet accord dans les entreprises. On va aussi essayer de travailler à une nouvelle journée de mobilisation : les instances nationales décideront, mais on va vraisemblablement remettre le couvert. »

Pour Grégoire Hamelin, secrétaire général départemental FO, cette mobilisation est « relativement satisfaisante ». Il précise : « Etant donné que nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour mobiliser dans les entreprises, étant donné que nous sommes deux jours après la reprise de congés d’hiver, le pari a été réussi. »

Il ajoute : « On va voir la suite réservée par le conseil des ministres (de ce matin, NDLR) mais quand le débat arrivera devant les parlementaires, on aura d’autres occasions pour mettre des coups de pression… »

Valérie Pernette "


manif 5 mars 2013 par siksatnam


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 432 / 225590

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License