Solidaires 37

Rassurez-vous, SUD n’est pas mort !!!

mercredi 11 avril 2012 par Solidaires37

Les saloperies de la CFTC à la CAF d’Indre et Loire ;

La CFTC s’est fait élire en janvier soi- disant pour sauver l’accord RTT : mais qui est dupe du jeu auquel elle s’est prêtée ?

Depuis octobre 2011, la Direction avait cessé tout dialogue, refusé de participer aux négociations et de signer un accord RTT que nos proposions et qui reprenait sa principale exigence : la pose de 2 jours par mois de RTT.
En engageant ce bras de fer, la Direction espérait nous voir trahir les salariés qui avaient voté majoritairement au référendum contre la position de la Direction.
ELLE S’EST ENGAGÉE SEULE DANS CE BRAS DE FER ET POUR NE PAS PERDRE LA FACE EN ACCEPTANT DE REVENIR A LA TABLE DES NEGOCIATIONS, elle a trouvé dans la CFTC un allié sorti de nulle part, qui a su jouer pour elle en montant les agents les uns contre les autres, en créant un climat délétère avec une soi-disant pétition que personne n’a jamais vue.

Ecœurés par le jeu de la Direction et de certains agents proches de celle-ci qui ont su manipuler un syndicat ultra minoritaire, nous avons tous démissionnés et nous en sommes fiers.

Ainsi la CFTC, SEULE CANDIDATE AUX ELECTIONS s’est fait élire AVEC UN NOMBRE JAMAIS VU DE RATURES à la seule fin de signer l’accord RTT de la DIRECTION

Mais aujourd’hui la CFTC ne s’occupe pas vraiment de l’accord RTT. Son sujet d’attaque est l’équipe de l’ancien CE.
A QUI PROFITE LE CRIME ?

Pendant que la Direction conteste au tribunal la représentativité des Délégués Syndicaux CFDT et SUD, et demande 1500 euros à chaque syndicat pour frais de justice, la CFTC porte des accusations mensongères contre l’ancienne équipe du CE et fait planer un doute sur l’intégrité et la compétence des anciens élus membres du bureau.

Pendant que la Direction (mais est-ce la Direction ?) en profite pour attaquer l’ancien secrétaire du CE en demandant des comptes, la CFTC casse le travail de ces prédécesseurs en remettant en cause les mesures qui mettaient de l’équité dans les œuvres sociales.
En attaquant ainsi SUD, la CFTC participe au jeu d’une direction qui n’hésite pas à prendre des mesures disciplinaires qui se sont accélérées depuis ces dernières années : blâmes, mise à pied, licenciement... Du jamais vu dans nos organismes de sécu !
Notre syndicat s’est toujours battu aux cotés des agents, les accompagnant dans les procédures, sans jamais hésiter à affronter la Direction.
Les DP SUD ont toujours porté les questions posées par les salariés, sans jamais censurer leur parole, et n’ont pas craint de « mettre de l’huile sur le feu ».

Alors on comprend bien que la Direction se réjouisse aujourd’hui du nouveau “partenariat” avec la CFTC et agisse en direction “décomplexée” : le vendredi 16 mars, alors que la CAF croule sous le travail, que les agents ont perdu leurs jours RTT, la Direction réunit tous ses cadres pour une journée de travail à l’Hôtel de l’Univers, et, après un repas de choix ( foie gras poêlé et coquilles st jacques…), elle propose un après midi d’information sur ... « l’histoire du syndicalisme » ...mauvaise conscience ou cynisme... à vous de juger !


….Quiz…Quiz… Quiz…Quiz… Quiz…Quiz… Quiz…Quiz… Quiz…Quiz… Quiz…Quiz…Quiz…Quiz...

En qui avez-vous cru ?… avec qui vous n’aurez plus ?...et qui vous trompe depuis le début ?….

Rappelez- vous un certain tract …
Qui s’était engagé à :

« la signature de la RTT et de mettre tout en œuvre pour que les salariés retrouvent leurs 20 jrs RTT »
Avez-vous entendu parlé d’ARTT depuis 3 mois que ce soit de la part de la CFTC ou de la Direction ?

«  s’efforcer de poursuivre les œuvres sociales et de garantir au mieux, les engagements pris par les anciens élus ».
Avez-vous lu le nouveau règlement : suppression des tranches, de la rentrée scolaire, des tickets cinéma, piscine, baisse des chèques culture …

Au fait, pourquoi supprimer les tranches ? Pour satisfaire 20 % du personnel ou bien parce que les nouveaux élus ne s’y retrouvaient pas ? Peut être le Hasard ou un clic trop rapide sur la touche « supp », ou bien une commande expresse…

« assurer, dans la continuité des œuvres sociales existantes, la poursuite des missions sociales du CE, sans rupture »
Pas de rétro-activité pour les CD/LIRE, c’est que l’on appelle sans rupture dans le jargon CFTC

« reprendre au plus vite les services rendus par le comité d’entreprise  »
2 mois pour rouvrir la permanence !!! mieux vaut s’attarder à critiquer les anciens élus.

« Etre soucieuse de garantir écoute et bienveillance à leurs collègues quel que soit leur statut »
Recherchons la signification de l’écoute et de la bienveillance …

« à être une équipe libre et indépendante »
Chacun se fera son idée sur la liberté et l’indépendance…

« nous demeurons attaches au dialogue social et à la concertation, source de progrès et plus respectueux de l’ humain »

Le dialogue social est-ce de refuser de rencontrer l’ancienne équipe du CE ? la concertation… avec qui, la Direction uniquement ? le respect de l’humain, est-ce décider sans solliciter les agents ?

PS : une erreur s’était glissée dans le dernier tract de la CFTC : il ne fallait pas lire « l’équipe CFTC, un soutien essentiel, pour représenter les salariés mais la Direction »


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 201 / 224023

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License