Solidaires 37

Midi à Tours place Jean Jaures, le mardi 19 octobre 2010.

mercredi 20 octobre 2010 par Solidaires37

La provoc d’une société spécialisée (entre autre) dans la vidéo
surveillance, Axess Vision Technology. Elle compte dans ses exploits la vidéo-surveillance
de 38 centres pénitentiaires en France. Et est spécialiste de la
biométrie ! Des affiches provoc à leurs fenêtres, des jets d’oeufs dessus, des controles musclés de manifestants et des robocops qui débarque...

Pour leur demander des comptes, ci-dessous leurs coordonnées...

PDF - 40.5 ko

Rigolo, l’article de la NR du 27 otobre 2010, sur le sujet.

Après les oeufs de la colère lancés place Jean-Jaurès

Ripostant à des affichettes favorables à la réforme des retraites des manifestants avaient lancé des oeufs sur une façade de la place Jean-Jaurès.

Deux journées de nettoyage de la façade auront été nécessaires pour faire disparaître les taches d’oeufs lancés après la manifestation de mardi dernier. - - Photo NR L’élévateur, en haut duquel un homme nettoyait la façade face au palais de justice, jeudi et vendredi derniers, n’aura pas échappé aux quelque 300.000 passants censés passer chaque jour sur la place Jean-Jaurès. Ni à tous les conducteurs circulant autour. La place centrale de Tours serait-elle en train de se refaire une beauté ? Pas vraiment...

La société Trafor, de Chambray-lès-Tours, a été appelée par le syndic de l’immeuble, Square habitat, au lendemain de la manifestation du mardi 19 octobre, afin d’enlever les taches d’oeufs lancés par les manifestants, qui entendaient ainsi riposter contre des affichettes approuvant la réforme des retraites...

’’ Un avis différent ’’

« Nous avions imprimé et affiché : 41,5 : oui, 62 : oui, 67 : oui, oui. Notre but n’était pas de provoquer ni de chercher à blesser quelqu’un mais simplement d’afficher notre avis qui était différent, en toute démocratie », explique le directeur de la jeune société Axess Vision, spécialisée dans l’équipement médical et employant sept personnes, lesquelles étaient d’accord avec l’affichage, qui n’était pas un acte isolé. « La manifestation venait de se passer tranquillement lorsque l’affichage a été aperçu, et comme les manifestants ont d’abord pensé que c’était nous, RTL 2, qui en étions les auteurs, ils ont voulu venir dans les bureaux. Nous avons vite expliqué que ce n’était pas nous. Quelques-uns sont allés acheter des oeufs qu’ils ont lancés sur la façade de nos voisins, et comme la place était sécurisée, ce n’est pas allé plus loin. On a eu un peu peur car à un moment certains parlaient de lancer des pommes, ce qui aurait cassé les vitres », explique Florence. « Après la manifestation, nous avons reçu des insultes sur notre messagerie et au téléphone, mais maintenant les choses se sont calmées », précise-t-on posément à Axess Vision.

Mais après, il a fallu nettoyer la façade. « Ce qui représentait une surface de 15 m de large sur 12 m de haut. Il fallait le faire tout de suite car les taches d’oeufs risquaient de s’incruster dans la pierre et d’être encore plus difficiles à enlever », détaille Frédéric Serres, directeur de l’entreprise de nettoyage de façade. Une opération de spécialistes, qui devrait être facturée autour de 2.000 euros.

Qui va payer ? Dans un premier temps le syndic, qui devrait le facturer au propriétaire, qui pourrait se retourner contre les auteurs des tâches... ou ceux qui les ont provoquées ! Les premiers étant plus difficiles à trouver que les seconds... Il est vrai que l’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs !

Évelyne Bellanger


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 917 / 223403

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License