Solidaires 37

La météo, complice des politiques d’austérité

mercredi 22 mars 2017 par Solidaires37

Voir ci-dessous l’article de "La Nouvelle République" du 22 mars 2017

Hier matin, la pluie a dissuadé bon nombre de manifestants. Le défilé prévu initialement s’est transformé en un rassemblement place de la Liberté, à Tours.

Ce matin, le temps est aussi maussade que l’est la vie quotidienne des salariés, a résumé hier, Stéphane Desplobin.

Le secrétaire de l’Union départementale CGT s’adressait aux – quelques – manifestants réunis place de la Liberté, à Tours. Environ 200, selon la police. On s’est donc contenté d’un rassemblement plutôt que du défilé initialement prévu jusqu’à la place Jean-Jaurès.

La manifestation portait « sur la reconquête de l’industrie et la défense des services publics ».

La CGT évoque les risques de transfert des activités de Tuperware (Joué-lès-Tours) vers d’autres sites en France ou en Europe, la mise en redressement judiciaire de Plastiques 2005 à Savigné-sur-Lathan et la restructuration d’AEG Power à Chambray-lès-Tours.

A quelques mètres de là, Claude a ficelé un drapeau Michelin au bout de son parapluie. Il travaille sur le site depuis 1980 et est passé d’une production à l’autre « au fur et à mesure que l’activité se réduisait comme peau de chagrin ». Le syndicaliste estime qu’en dépit des promesses et formations, « rien n’est prévu pour sauvegarder les emplois qui restent ».

Des emplois également menacés dans les services publics. Les cheminots de Saint-Pierre « continuent le combat contre la fermeture des guichets de la gare », les « blouses blanches » s’inquiètent des projets de restructuration de l’hôpital.

Éric Sionneau (Solidaires) rappelle qu’on est en période électorale et constate que la plupart des candidats oublient les problèmes du monde du travail : « C’est donc nous et seulement nous qui pourrons porter nos revendications. »

Pour ce faire, il faut obtenir de nouveaux droits sociaux. Stéphane Desplobin évoque la Sécurité sociale professionnelle, le droit de véto pour les membres des comités d’entreprises.

La pluie redouble. Goguenard sous sa capuche imperméable, un quinquagénaire interpelle l’un de ses camarades : «  Toi, t’es plus malin que Hollande : t’a pensé à prendre un parapluie !  »

Philippe Samzun


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 77 / 223403

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License