Solidaires 37

Adresse de Solidaires Gard à la Fédération SUD Sdis

mardi 13 décembre 2016 par Solidaires37

L’Assemblée Générale de Solidaires 30 du 25 novembre 2016 a pris connaissance du communiqué de l’Union Nationale Sud SDIS intitulé : « Appel à soutenir l’action des policiers de France. La police en a ras le képi ? Les pompiers en ont ras le casque »

C’est peu de dire que nous sommes sidéré.es de cette position que nous désapprouvons totalement.

Les policiers, eux, ne sont pas des travailleur.euses comme les autres !
Loin d’être un corps assurant uniquement la sécurité de la population, les policiers sont d’abord là pour défendre ce gouvernement tout dévoué à la classe dirigeante.
Nous n’allons pas faire la longue liste des faits qui illustrent le comportement violent des forces de police et leur zèle à défendre ce pouvoir qui déconstruit brutalement à coup de 49.3 les droits conquis par la lutte des travailleur.euses.

Leurs outils ne sont pas destinés à produire mais à casser, blesser, éborgner (nos camarades Laurent Théron de Sud Santé-sociaux 75 et Quentin Charron, sapeur-pompier du corps de Grenoble en savent malheureusement quelque-chose, eux qui ont perdu un oeil du fait des violences policières).

Les policiers assurent l’ordre dont les possédants ont besoin pour accumuler leurs richesses et donc le maintien de l’ordre nécessaire à la pérennisation des inégalités sociales.

Nous ne pouvons être associé.es à une légitimation de manifestations de policiers en arme, ni cautionner les revendications qu’ils et elles y portent : toujours plus d’impunité, militarisation des équipements et durcissement d’une justice punitive expéditive.

En réponse aux tensions sociales, ces policiers revendiquent les mesures sécuritaires portées par l’extrême droite. Sur fond de restriction des libertés, de montée du racisme et de stigmatisation de la pauvreté, ces politiques sécuritaires ont pourtant largement contribué à la dégradation et aux tensions sociales d’aujourd’hui.

Pour Solidaires, nous rappelons que la réponse à la violence engendrée par notre société inégalitaire et autoritaire passe par la lutte pour la justice sociale !
Enfin, quand il est affirmé « les policiers sont en tenue, faisons de même. C’est notre uniforme que les voyous attaquent » Que doit on en penser ? Êtes-vous du côté de l’ordre policier ?

Pour nous, il est clair que nous ne sommes pas du même côté de la lutte.

Nîmes, le 12 décembre 2016.

Le communiqué de l’Union Nationale SUD SDIS  :

PDF - 331.9 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 161 / 221473

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Débat  Suivre la vie du site Autres articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License